Sélectionner une page

BIENVENUE

 

 

PROJET

 

Sous le nom de KAY JAM, Julien Cambarau cultive ses qualités de compositeur audacieux. Celui qui a été bassiste ou guitariste dans plus d’une trentaine de projets à ce jour décide aujourd’hui de se mettre en danger. Avec ce premier projet personnel, il se libère des carcans et concilie des rythmes inédits et des structures inattendues.

KAY JAM distille des morceaux aux sonorités maîtrisées, qui jamais ne tombent dans l’effusion excessive et préfèrent l’équilibre, entre sensibilité aérienne et rage contenue. Du rock, mais pas seulement. Funambule comptant plus d’une corde à son arc musical, Julien propose avec ce projet un parcours vivifiant. Une relecture de Jeff Buckley, de Radiohead ou de Pink Floyd. Dans sa quête de tension permanente et de rythmiques atypiques, KAY JAM est infiniment moderne.

BIO

C’est à 15 ans que Julien décide de commencer la musique en choisissant la basse comme premier instrument. Trois ans plus tard, il envisage une carrière de musicien professionnel et fait son entrée à la Haute École de Musique Jazz de Lausanne (HEMU). Il y obtient un Bachelor of Arts in Music (basse jazz) ainsi qu’un Master en pédagogie.

Parallèlement à ses études, Julien mène sa carrière de musicien professionnel. À ce jour, il a joué dans une trentaine de projets, dont notamment le groupe Playground, gagnant du New Talent Contest 2012 au Caprices Festival, les Sugazz, Bertrand Bitz, Shana Pearson, Make Plain, ou Ghost Side. Par la suite, i s’est aussi engagé avec le groupe genevois Stevans (2016) et le rappeur jurassien Sim’s (2017). Il foule ainsi de nombreuses scènes suisses telles que les Docks (Lausanne), la Case à Chocs (Neuchâtel), Bierhübeli (Berne), l’Arena (Genève) ou encore au Montreux Jazz Festival. Il se produit aussi en Belgique avec le chanteur Maxime Malevé, en France et plus récemment au Pérou avec Stevans. Fort de ces expériences, il développe un jeu très polyvalent et s’ouvre à une grande variété de styles musicaux : jazz, pop-rock, soul, funk, hip-hop, musique latine, entre autres.

Cherchant à se perfectionner, il étudie la guitare en autodidacte durant plusieurs années et s’intéresse également au chant, à la composition et à la production musicale par logiciel informatique. C’est ainsi que Julien compose et arrange ses premiers morceaux, qu’il enregistre seul chez lui. En 2016, il présente son travail pour la première fois sur scène, dans le cadre de ses études à l’HEMU. Deux ans plus tard, au printemps 2018, il lance son premier projet personnel : KAY JAM.

Aujourd’hui, Julien évolue dans diverses formations musicales de Suisse, développe son projet personnel et enseigne la guitare et la basse en tant que professeur à l’Académie des Arts Créatifs de Nyon, ainsi que lors de cours privés.

LIVE

 

CONTACT

 

5 + 1 =