Sélectionner une page

BIO

Il ne vient pas d’une famille de musiciens et ne baigne pas dans la musique depuis son plus jeune âge. C’est pourtant bien la musique qui rythme aujourd’hui son quotidien. Tandis qu’il pense plutôt s’orienter vers une carrière scientifique, Julien empoigne sa première basse électrique à 15 ans et découvre le plaisir du jeu, les répétitions et le partage avec d’autres musiciens.

Il intègre un groupe, puis deux, et envisage alors une carrière de musicien professionnel. Julien fait ainsi son entrée à la Haute École de Musique Jazz de Lausanne (HEMU), où il obtient un Bachelor of Arts in Music (basse jazz) ainsi qu’un Master en pédagogie. Bosseur consciencieux et porté par son entourage musical, il étudie aussi la guitare en autodidacte, puis se tourne vers le chant, la composition et la production musicale par logiciel informatique.

Ce qui lui plaît surtout, c’est le live. De Playground, à Make Plain, en passant par les Sugazz, Shana Pearson, Alejandro Reyes ou le belge Maxime Malevé, il partage la scène avec de nombreux musiciens suisses et étrangers. Il développe un jeu polyvalent et s’ouvre à une grande variété de styles musicaux :  jazz, pop-rock, soul, funk, hip-hop, musique latine, entre autres. Plus récemment, il s’engage avec le rappeur jurassien Sim’s et le groupe genevois Stevans, avec qui il foule la scène du Reeperbahn Festival à Hambourg et se produit pour une série de concerts au Pérou.

Aujourd’hui, Julien mène sa carrière de musicien professionnel au sein de diverses formations musicales, enseigne la guitare et la basse et développe son premier projet personnel : KAY JAM. Sous ce pseudonyme, il cultive ses qualités de compositeur et dévoile un univers pop-rock. Son exploration musicale ne fait que commencer.

© Pierre-Jean Codogno | Into the Yard